Il reste des places pour la matinée de conférence-débat "La laïcité en questions", plus d'infos dans NEWS - inscrivez-vous via l'adresse mail activites@planningfamilial.net

Collaborer à un stand mis en place par la FLCPF

Règles & principes

1. Implications des animateurs-ices

  • Présence sur le stand

L’intervention nécessite la présence sur le stand de 2 à 3 personnes par tranche de 3h.

Chaque animateur-ice s’engage pour une prestation de 2x3 heures par jours, sauf quand l’organisation ne le demande pas (exemple : durée de l’événement = une soirée). Dans la mesure du possible, les horaires sont organisés à la convenance des animateurs-ices, mais chaque animateur-ice s’engage à prester un horaire de soir si nécessaire (21h-24h)

  • Montage et démontage du stand

Il faut des personnes disponibles la veille du festival ou dans la matinée du premier jour pour le montage. Et des personnes disponible le dernier soir du festival ou lendemain matin pour le démontage.

Ces deux prestations nécessitent la présence de deux professionnel-les qui assurent la conformité du montage avec les objectifs du projet ainsi que le bon rangement du matériel au démontage. Nous comptons sur des travailleurs-ses pour le montage et le démontage, au minimum pour l’aménagement du stand et le rangement du matériel, ainsi que la supervision du montage et du démontage.

  • Briefing et débriefing

Un briefing est prévu pour chaque événement afin que les travailleurs puissent:

  • se rencontrer,
  • se familiariser avec le matériel et choisir ce qui sera utilisé en priorité,
  • être informé et échanger sur les aspects pratiques et les accords avec l’organisateur,
  • échanger sur une manière commune d’intervention.
  • Celui-ci aura lieu fin juin – début juillet pour les événements de juillet-août et fin août pour les événements de septembre. Les dates et lieux seront confirmés aux participants dès que possible.

Un débriefing général est également organiser à la fin de la période estivale. C'est une bonne occasion  pour:

  • se retrouver,
  • échanger sur les expériences,
  • évaluer le projet pour le faire évoluer!

Responsable de stand

Un-e travailleur-se aura la charge d’accueillir et d’assurer le relais entre les équipes, ainsi que de vérifier le matériel. Un responsable est donc nécessaire sur la durée totale du festival, deux à Dour.

2. Intervention de la FLCPF – Sex&Co

La formation à « l'intervention en milieux festifs dans une perspective de Promotion de la Santé affective et sexuelle. »

Trois journées de formation à la promotion de la santé et réduction des risques en milieux festifs qui permettent aux animateurs de CPF de mieux appréhender l’environnement festif comme cadre de travail et de s’approprier une méthodologie spécifique d’approche du public : éthique, pertinence du matériel utilisé sur le stand, attention portée à l’effet de l’usage de drogues sur les comportements affectifs, relationnels et sexuels, approche collective.

Le matériel et l’acheminement de ce dernier

La liste du matériel accompagnera celui-ci et sera présentée lors du briefing. L’acheminement sera organisé par la FLCPF, en collaboration avec l’équipe prévue sur place.

Les contacts avec l’organisateur et frais liés aux entrées

Sur place sera désigné un-e responsable du stand par jour : pour les contacts avec les organisateurs sur place, pour le bon suivi des permanences au stand et la vérification du matériel.

3. Conditions de participation

Il est demandé aux travailleurs-ses qui s’inscrivent pour participer aux événements « Sex&Co » :
d'être travailleur de Centre de Planning Familial
de suivre ou d’avoir suivi la formation Sex&Co (Formation à l'intervention en milieux festifs dans une perspective de Promotion de la Santé affective et sexuelle), ou encore avoir une expérience en milieux festifs
de s’engager à prester 6h de permanence par jour de présence
d’adhérer aux valeurs reprises dans les chartes suivantes :

  • Charte de la Fédération Laïque de Centres de Planning Familial
  • Charte inter-fédérations pour une éthique des animations en éducation affective et sexuelle des Centres de Planning Familial
  • Charte de la Réduction des Risques
  • Charte d'Ottawa (Promotion de la Santé)
  • d’assister au briefing de l’événement pour lequel il/elle s’engage ainsi qu’au débriefing général
  • Une convention de collaboration sera signée entre chaque travailleur-se et la FLCPF.

4. Point sur les assurances

Au niveau des assurances, il y a trois cas de figures :

1. Le travailleurs est mandaté par son centre : il est donc couvert par l’assurance de son centre. C'est la même situation que lorsqu'il va faire une animation EVRAS en milieu scolaire.
2. Le travailleur n'est pas mandaté par son centre et a un statut d'indépendant (ou indépendant complémentaire). Au niveau de l’assurance, il est couvert par son assurance d'indépendant.
3. Le travailleur n'est pas mandaté par son centre et n'a pas de statut d'indépendant (ni indépendant complémentaire). Il doit alors signer une « Convention de Volontariat » avec la FLCPF. Il sera couvert par l’assurance de la FLCPF.

5. Les défraiements des animateurs-ices

Lors d'une collaboration sur un stand Sex&Co coordonné au départ de la FLCPF, il est convenu que la FLCPF défraie l’animateur/ice comme suit (sous remise de la « note de frais Sex&Co » dûment complétée et remise au maximum un mois après l'activité) :

pour les déplacements :
0,3363 €/km ou remboursement des tickets de transport (Sous remise des tickets de transport originaux)
Selon les montants en vigueur à la Fédération Wallonie-Bruxelles

pour la nourriture :
12,3967 €/jour pour les prestations de 8h de travail ou plus (pause comprise) => la plupart des cas ex : Francofolies, Espéranzah ! et excepté Dour où nous sommes nourri via l'intendance de Modus Vivendi.
3,3991 €/jour pour les prestations de 6h maximum (pause comprise) => prestations d’une soirée pour certains événements ex : Pride et Nuit Blanche.
Selon les montants en vigueur à la Fédération Wallonie-Bruxelles

par un complément d’honoraire : (prime lié à la pénibilité du travail en festival et aux compétences acquises via la formation Sex&Co)
15 €/jour de travail (montage et démontage compris)
20 €/jour de travail si prestations après 22h (montage et démontage compris)

Ces défraiements sont les mêmes pour tous les collaborateurs, que ce soit son centre qui le mandate ou non et quelque soit son statut.
Dans le cas où c'est le centre qui mandate le travailleur, il est possible que ce soit le centre qui facture la note de frais à la FLCPF, pour un seul, deux ou les trois postes défrayés. C'est au centre et à son travailleur de s'arranger. Le centre peut également laisser tout facturer à son employé qui bénéficie alors d'une sorte de 'complément salarial' justifié par les conditions particulières du travail en festival.

Attention : Au delà de 150 euros par an payé par la FLCPF sur le compte personnel d'un travailleur, qu'il soit indépendant ou non, il recevra un fiche fiscale (281-50) de la FLCPF et devra déclarer cette somme lors de sa déclaration fiscale.