Orientation Sexuelle & Identité de Genre

Malgré des avancées sociales et légales importantes les vingt dernières années concernant l’acceptation de la diversité des orientations sexuelles et des identités de genre (OSIG), des discriminations et de la stigmatisation persistent, notamment dans le domaine de l’accès à des soins de santé adéquats. L’OSIG constitue donc un déterminant des inégalités sociales de santé.

Le rapport 2017 du projet « Health 4 LGBTI » (Commission européenne) montre que les personnes lesbiennes, gayes, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) présentent un état de santé globalement plus défavorable que la population dite hétérosexuelle, avec une prévalence plus importante de certains problèmes (dépression, anxiété, tentative de suicide, pathologies chroniques, IST, dépendances). Le rapport met également en évidence plusieurs freins à l’usage des services de santé par les personnes LGBTI, notamment du fait des difficultés rencontrées par les professionnel-les de santé (inconfort à aborder le genre et les sexualités, malaise dans l’usage des terminologies appropriées, manque d’information et de formation, méconnaissance des réalités de vie et des besoins des personnes LGBTI), voire du fait de comportements discriminatoires de leur part.

Les centres de planning familial sont des centres spécialisés en santé sexuelle ouverts à tous-tes. Pourtant, des déterminations genrées et hétéronormées de la planification familiale imprègnent encore les pratiques et les représentations des centres et des personnes LGBTI qui n’identifient pas forcément les centres comme des ressources pour leur santé. Cela a pour conséquence des opportunités manquées en santé, telles que le dépistage du VIH et des autres IST, dont le HPV (et sa vaccination), la prise en charge de la santé mentale, et la réponse aux problèmes sociojuridiques des personnes LGBTI.

La FLCPF initie en 2018-2019 un projet concernant la santé des personnes LGBTI en centre de planning familial. Ce projet suit les recommandations du rapport « Health 4 LGBTI » visant à améliorer et adapter l’accès aux services de santé et à créer un environnement thérapeutique non hétéro-normatif et non-binaire, qui dépathologise les vies et les corps des LGBTI. Le projet contribuera d’une part, à favoriser l’accès des personnes LGBTI aux centres de planning familial. D’autre part, il vise à améliorer la prise en charge des personnes LGBTI en questionnant l’hétéro-normativité et la cis-normativité des pratiques médico-psychosociales en centre de planning familial. Les moyens d’action sont : la formation, l’intersectorialité, la communication et la création d’outils.

EVENEMENT

En 2019, une conférence sur la thématique sera organisée.

PUBLICATIONS & OUTILS

Le CEDIF, centre de documentation de la FLCPF, est spécialisé dans la vie affective et sexuelle. Vous pouvez consulter la base de données documentaire sur le site de la FLCPF, en cliquant ICI

Contact 

  1. Christophe Moeremans
    cmoeremans@planningfamilial.net
    Tél : 02/505 60 69